Plus d'informations? N'hésitez pas à nous contacter ! info@amnesty.bj, (+229)64 42 02 63

Halte au barrage du site C

Halte au barrage du site C
Halte au barrage du site C

Dites au Premier ministre du Canada : Ne sacrifiez pas les droits des Autochtones pour un barrage hydroélectrique.

Halte au barrage du site C

Ne sacrifiez pas les droits des Autochtones pour un barrage hydroélectrique.

Un gigantesque barrage hydroélectrique risque de faire disparaître des terres vitales pour les Autochtones dans la vallée de la rivière de la Paix.

Cela fait plus de 100 ans que l’arrière-arrière-grand-père d’Helen Knott a signé un traité avec le gouvernement canadien pour protéger le mode de vie de son peuple. Au lieu d’honorer ses engagements, le gouvernement a autorisé la construction d’un immense barrage hydroélectrique qui menace les cultures et les modes de vie autochtones dans la vallée de la rivière de la Paix, en Colombie-Britannique.

Les peuples autochtones de cette région ont déjà perdu une grande partie de leurs terres en raison d’activités liées à l’extraction de pétrole et de gaz. Si le barrage du site C est construit, ils perdront alors l’un des derniers secteurs où ils peuvent encore chasser, pêcher et mener des cérémonies sacrées.

Le gouvernement a approuvé le projet de construction du barrage, évalué à plusieurs milliards de dollars, tout en ayant admis qu’il causera des dommages irréversibles pour les populations de cette région.

Les Premières Nations de West Moberly et Prophet River ont saisi la justice, demandant que le gouvernement canadien respecte le traité signé il y a plus de 100 ans et interrompe la construction du barrage du site C.
Au Premier ministre du Canada

Je vous demande d’arrêter la construction du barrage du site C, et de respecter l’obligation qui incombe au Canada de respecter et protéger les droits des peuples autochtones de la vallée de la rivière de la Paix, en Colombie-Britannique.

La construction de ce barrage va entraîner l’immersion de 80 kilomètres de terres de la vallée de la rivière de la Paix, la destruction de sites où les peuples autochtones chassent et pêchent, et l’engloutissement de lieux de sépulture.

Il y a plus de 100 ans, le gouvernement canadien a signé un traité promettant de protéger le mode de vie des peuples autochtones de la région. Monsieur le Premier ministre, respectez cette promesse.

[signature]

Signer
29 signatures

Partager avec vos amis:

   


Dernières Signatures
29Muriel Z.Bénin Déc 19, 2016
28fidèle c.béninDéc 19, 2016
27Gwladys A.BeninDéc 17, 2016
26laurence irada A.beninDéc 16, 2016
25marie l.Déc 16, 2016
24Marie F.Bénin Déc 16, 2016
23ZINSOU N.Bénin Déc 16, 2016
22Taoufic M.BENINDéc 16, 2016
21Rokiath A.MoroccoDéc 15, 2016
20jennifer a.beninDéc 15, 2016
19Gloria F.GermanyDéc 14, 2016
18Laurelle H.CanadaDéc 14, 2016
17thomasia M.BeninDéc 14, 2016
16Arafath I.BeninDéc 13, 2016
15Prisca H.BeninDéc 13, 2016
14Floriane S.BeninDéc 13, 2016
13Mohamed H.BeninDéc 13, 2016
12Hakimath-Laï F.CONGODéc 13, 2016
11Roël H.BeninDéc 13, 2016
10leila G.BeninDéc 13, 2016
9Stella H.BeninDéc 13, 2016
8Rodrigue K.Côte d'IvoireDéc 13, 2016
7Gildas D.BéninDéc 13, 2016
6jovite l.BeninDéc 13, 2016
5Christiane Armelle .BENINDéc 13, 2016
4Mohamed I.BeninDéc 13, 2016
3Mohamed Idriss I.BeninDéc 13, 2016
2Andylath H.BeninDéc 13, 2016
1Ganyo N.BeninDéc 08, 2016

© 2017 Amnesty International Bénin. Tous droits réservés. Hébergeur web, Réalisation & Conception Spheresnc.COM. Envoyez un couriel à l'équipe de Spheresnc.COM.